Engagé aux côtés de nos agriculteurs

L’ail violet de Cadours

Foodie Boulie, Bloggeuse Food

Hello tout le monde, ici Julie alias @foodie.boulie ! Véritable « foodingue » et globe-trotteuse, le chef Simon Carlier a fait appel à mes talents de grande gourmande pour lui trouver de bons produits auprès des agriculteurs de la Haute-Garonne!

Aujourd’hui je me rends près de Cadours pour découvrir chez Sébastien un produit emblématique du département : l’ail violet de Cadours ! Pas de doute que ses qualités et son goût unique devraient donner pas mal d’idées au chef pour son repas.

Sébastien taupiac, producteur d’ail violet de cadours

Producteur et président du syndicat de l’ail violet de Cadours, Sébastien Taupiac représente fièrement le terroir et le savoir-faire associés à la culture de cet ail typique du Sud-ouest. 2 hectares de son exploitation familiale sont ainsi consacrés à la culture de l’ail violet qu’il produit selon un cahier des charges strict dans le cadre du label de qualité AOC obtenu en 2015.

De la culture à la vente en passant par le traditionnel tressage des tresses d’ail, Sébastien est investit à toute les étapes de production !

Sébastien taupiac, producteur d’ail violet de cadours

Producteur et président du syndicat de l’ail violet de Cadours, Sébastien Taupiac représente fièrement le terroir et le savoir-faire associés à la culture de cet ail typique du Sud-ouest. 2 hectares de son exploitation familiale sont ainsi consacrés à la culture de l’ail violet qu’il produit selon un cahier des charges strict dans le cadre du label de qualité AOC obtenu en 2015.

De la culture à la vente en passant par le traditionnel tressage des tresses d’ail, Sébastien est investit à toute les étapes de production !

L’ail violet de cadours

Premier ail en AOP en France, l’ail violet de Cadours est reconnaissable à ses gros bulbes de forme arrondie
et sa peau externe aux stries violettes (lie de lin).

Ses caractéristiques sont liées au savoir-faire traditionnel des producteurs : choix de la parcelle et pelage manuel ainsi qu’au terroir de Cadours : sols argilo-calcaires, pic de pluviométrie au mois de mai et séchage par le vent d’Autan.

C’est un produit saisonnier car « vivant » : il ne subit pas de traitement anti-germinatif contrairement à beaucoup d’autres aulx.
Il peut donc être consommé dès le mois de juillet (date de sa récolte) et se vend jusqu’au 31 décembre de l’année de production.

 Cru, il présente une odeur soutenue et un piquant au nez intense. Un goût et un arôme puissant en bouche.

Cuit, son parfum alliacé en bouche apporte une légère impression de piquant avec une bonne persistance aromatique. Sa texture est moelleuse et sa saveur délicatement sucrée, ce qui lui donne une élégance en bouche.

 Pour en savoir plus sur l’ail violet de Cadours et ses qualités, rendez-vous sur www.ail-violet-cadours.fr

Ne manquez pas l’actualité de
#MaHauteGaronne dans l’assiette !

Découvrez ou redécouvrez les épisodes de #MaHauteGaronne dans l’assiette…

Mon ail violet de Cadours
Ma volaille du Lauragais
Mon agneau des Pyrénées
Mon Porc noir de Bigorre
Mes légumes du Frontonnais
Mon boeuf Gascon
Vin de Fronton
Mes céréales du Lauragais

L’engagement du Conseil départemental c’est aussi…

               

© 2018 Conseil départemental de la Haute-Garonne – Mentions LégalesContact